Moyen Age
Renaissance
Seconde Guerre Mondiale
Le bombardement de Sochaux
Contemporain
 

 

 

16 juillet 1943 : Un ciel rouge...


Le 16 juillet 1943 à 0h30 (1h30 de Greenwich), 152 bombardiers Halifax échelonnés en 3 groupes remonte la vallée du Doubs en direction de Montbéliard, tel qu’il est mentionné dans le message s’adressant à la Résistance de la BBC :  « la vallée du Doubs est belle en été ».


La visibilité est bonne, le ciel est dégagé et la lune pleine à 85%.

Il est 0h46 lorsque 9 Halifax abordent le sud-est de Sochaux. En se fiant à leurs instruments, ils commencent à larguer leurs Target Indicators, bombes éclairantes de lumière blanche, qui tombent en brûlant pendant 4 à 6 minutes, temps suffisant pour les Pathfinders de marquer la cible avec des Target Indicators Long Burning de couleur rouge.

Les 137 avions qui constituent à présent la force principale doivent déverser leur chargement de bombes explosives en moins de 10 minutes depuis une altitude supérieure ou égale à 1200 mètres. Ils ne doivent en aucun cas essayer d’identifier visuellement la cible. Si les bombes éclairantes ne peuvent être identifiées, l’ordre est de rentrer avec la cargaison.

Les consignes ont été respectées par les équipages, puisque l’opération de bombardement n’a pas été perturbée par l’intervention des chasseurs ennemis.


Article principal :
Le bombardement de Sochaux

Commentaires liés à cet article (0 commentaire(s))


Ajout d'un commentaire
Votre nom :
Votre message :

recopiez le code numérique indiqué ci-dessus :