Moyen Age
Renaissance
Seconde Guerre Mondiale
Le bombardement de Sochaux
Contemporain
 

 

 

16 juillet 1943 : La Pathfinder Force


La phase d’éclairage est la plus dangereuse dans une opération de bombardement standard et c’est pourquoi ce type de mission ne peut être que menée par une équipe de professionnels compétents et expérimentés.


La Pathfinder Force est une idée du Major Douglas Bennett, un pilote australien ex-employé des lignes d’Imperial Airways et l’un des premiers engagés volontaires de la Seconde Guerre Mondiale. Il a son actif plusieurs sorties au-dessus de l’Atlantique et de nombreuses missions de convoyage à travers le territoire britannique et américain. Nommé commandant du 77 Bomber Command puis Vice-Air Marshall, il a l’idée en juillet 1942 de créer un corps d’élite chargé de marquer les objectifs à bombarder. Ce projet plait au Premier Ministre britannique Winston Churchill qui lui donne carte blanche pour arriver à ses fins.

Le Vice-Air Marshall Bennett est très strict sur la sélection de ses hommes. Il lui faut des vétérans pour effectuer ces missions très dangereuses et exige de ses pilotes qu’ils soient mus par une volonté de fer et qu’ils aient au moins à leur actif trente sorties. Très rapidement, le corps de la Pathfinder Force se distingue par l’adoption d’un badge distinctif et devient une troupe d’élite.

La PFF adopte aussi une devise « we guide to strike », ce qui traduit en français donne à peu près « nous guidons pour frapper ».


Article principal :
Le bombardement de Sochaux

Commentaires liés à cet article (0 commentaire(s))


Ajout d'un commentaire
Votre nom :
Votre message :

recopiez le code numérique indiqué ci-dessus :